Passer au contenu principal

Nos collaborateurs ont testé la conduite électrique !

Elektrisch rijden getest door onze medewerkers!

L’offre de voitures électriques a explosé l’année dernière, tout comme l’intérêt qu’elles suscitent. En 2020, une voiture de société immatriculée sur cinq (20,5%) était électrique (15,3% de moteurs hybrides et 5,3% de moteurs 100% électriques). En 2020, la part de marché des voitures 100% électriques est passée de 1,6% à 3,4%, principalement grâce aux entreprises et indépendants. Cette tendance se poursuivra sans aucun doute en 2021 et dans les années suivantes. Il suffit de voir l’offre proposée lors du Salon de l’auto virtuel et les publicités correspondantes pour s’en convaincre.

Bien que de nombreux conducteurs aient encore des hésitations et des questions sur la qualité et l’autonomie d’une voiture électrique, Alphabet a pris une initiative pour dissiper ces doutes. Nous avons en effet mis une voiture électrique MINI à disposition comme véhicule à l’essai dans l’entreprise. Nos collaborateurs ont ainsi pu l’emmener sur la route pendant quelques jours afin d’expérimenter eux-mêmes la conduite électrique et, surtout, de découvrir le plaisir qu’elle procure.

Vous trouverez ci-dessous quelques réactions des collègues d’Alphabet qui ont testé la MINI-E pendant plusieurs jours.

Entretien avec Tamara V.L.

Qu’avez-vous pensé de la conduite électrique ?

« La conduite électrique m’a agréablement surprise et c’est non sans regret que j’ai dû laisser la voiture sur le parking à la fin du week-end. Freiner lorsqu’on relâche la pédale d’accélérateur surprend un peu mais on s’habitue vite. Le choix du mode de conduite rend la conduite encore plus agréable, puis vous pouvez l’adapter en fonction de votre trajet. J’ai trouvé la voiture électrique plus reposante car elle nous épargne le bruit du moteur, etc. en arrière-plan. »

Comment avez-vous géré l’autonomie de la voiture ?

« Avant l’essai, je pensais que l’autonomie limitée serait une source de stress pour moi, mais au contraire, je n’ai dû en tenir compte à aucun moment. Une voiture électrique me semble idéale pour les courtes distances que je parcours au quotidien, compte tenu de l’énergie produite lors du freinage. »

Vous est-il arrivé de craindre de ne pas avoir assez de batterie pour couvrir la distance à parcourir ?

« Vu les courtes distances, j’ai toujours eu assez de batterie ; dès que c’était possible, j’ai mis le véhicule en charge pour de courtes périodes. »

Comment avez-vous chargé la voiture ?

« Toujours à une borne de recharge publique étant donné que je n’ai pas de possibilité de la charger chez moi. »

Si vous avez chargé la voiture à une borne de recharge publique, comment avez-vous procédé ? Avez-vous programmé cette recharge ?

« Comme il n’y avait pas de borne de recharge disponible à distance de marche, j’ai dû programmer une recharge éventuelle. Grâce au menu, trouver la borne de recharge disponible la plus proche s’est avéré un jeu d’enfant. J’ai combiné la recharge à une promenade matinale dans le parc et nous avons profité de notre grande promenade hebdomadaire pour chercher aussi une borne de recharge à proximité. Ce qui m’a frappé, c’est qu’il est plus facile de trouver une borne de recharge disponible en dehors de la ville, alors qu'il y en a moins. Une bonne preuve que de plus en plus de gens adoptent la conduite électrique en ville. »

Envisageriez-vous de rouler à temps plein avec une voiture électrique ? Pourquoi/Pourquoi pas ?

« En raison des courtes distances que je parcours au quotidien, une voiture électrique est idéale pour moi. Le seul inconvénient est qu’il n’y a pas de borne de recharge disponible à distance de marche de mon domicile, mais peut-être est-il possible d’en faire la demande à la commune (même si, à Anvers, cette possibilité est en attente actuellement jusqu’en 2021). Une autre solution serait éventuellement d’opter pour un véhicule hybride rechargeable mais, par le biais de mon partenaire, j’ai pu remarquer que son autonomie est largement inférieure. Ma préférence va donc plutôt vers une voiture 100 % électrique. »

Que voudriez-vous ajouter à propos de votre expérience de conduite électrique ?

« J’aime bien faire un tour en voiture avec une bonne musique de fond. La conduite électrique est encore plus relaxante et m’a procuré beaucoup de plaisir. Un trajet en voiture électrique est donc idéal pour “déstresser” après une journée chargée et agitée. »

Réactions d’autres collègues.

« C’était très chouette de pouvoir conduire une voiture 100 % électrique. Le plaisir de la conduite réside avant tout dans la souplesse du couple moteur. Les passagers à bord ont également été impressionnés. Au début, ça fait drôle de se dire que l’on ne pourra parcourir que 175 km à pleine charge et on ne peut s’empêcher de stresser un peu à cette perspective, surtout pour les plus longues distances. Je serais de toute façon moins stressé si j’avais une borne de recharge à la maison. Mais, étant donné que je vis dans le centre d’Anvers, les bornes de recharge ne manquent pas et j’ai donc toujours pu trouver une borne disponible tout de suite. J’utiliserais plutôt la MINI-E comme deuxième voiture, mais pas comme véhicule unique, car nous devons trop souvent parcourir de longues distances pour rendre visite tous ensemble à notre famille. Toutefois, pour les petites distances en ville, c'est la voiture idéale. » – Antoni J.

« La voiture elle-même est top. Le mode “sailing” surprend un peu au début mais l’on s’y habitue rapidement. Dommage qu’il y ait encore trop peu de bornes de recharge publiques. Le GPS dans la voiture indique de nombreuses bornes de recharge à Anvers, mais malheureusement, elles sont quasi introuvables. Heureusement, il y a encore les parkings privés qui sont équipés de bornes de recharge. Les gouvernements de notre pays promettent d’installer des bornes de recharge en grand nombre. Il est grand temps de joindre le geste à la parole ! Pour moi, l’autonomie était excellente : même en mode sport, j’ai eu assez d’autonomie, sans subir le stress de devoir recharger la voiture. Si vous pensez toujours à recharger la voiture lorsque vous la garez, l’autonomie est largement suffisante. J’envisagerais certainement une voiture électrique si je possédais une borne de recharge à la maison et s’il y avait plus de bornes de recharge publiques. » – Katelijne D.W.

« La conduite électrique a été pour moi une expérience exceptionnelle ! La MINI-E est en outre une voiture super nerveuse, souple... et tellement silencieuse. L’autonomie est suffisante tant qu’on ne prend pas trop l’autoroute car, dans ce cas, la capacité diminue à vue d'œil et je dois dire que cela m’a un peu stressée. Je choisirais certainement une voiture électrique comme deuxième voiture, si j’avais la possibilité et la certitude de pouvoir la recharger au travail. Sinon, le trajet aller-retour risquerait d’être un peu palpitant… » - Linde V.W.

« La conduite électrique était pour moi très différente de la conduite habituelle. La MINI-E est aussi très réactive, c’est chouette d’avoir l’occasion de l’essayer mais, si l’on n’y prend pas garde, cela me semble un peu dangereux. Je n’ai pas dû recharger le véhicule pendant ma période d’essai, ce qui m’a agréablement surpris. La batterie s’est avérée largement suffisante pour mon utilisation quotidienne. Étant donné que nous habitons dans une maison de rangée sans allée ni garage, le chargement à domicile n’est pas si facile pour nous. Cet argument est pour nous (et peut-être pour beaucoup d’autres aussi) l’argument principal qui nous dissuade d’adopter un VE comme prochaine voiture familiale. En l’absence de ces contraintes, j’opterais volontiers pour un véhicule électrique car mon partenaire et moi-même avons tous deux été impressionnés par le confort de conduite du véhicule. » - Tinne V.

Hi, I am Alphie. How can I help you?