Conseils pour les conducteurs

Aller au travail à vélo : les avantages

publié le 18/08/2023
bikes

Utiliser un vélo pour aller travailler est de plus en plus en vogue. En Belgique, un tiers des travailleurs se rendent au travail à vélo. Près de 20 % des navetteurs parcourent même plus de 30 kilomètres par jour. Et le nombre de travailleurs cyclistes ne cesse d'augmenter.

Ce n'est pas surprenant, compte tenu des avantages que présente le vélo pour aller travailler. Dans cet article, nous vous donnons un aperçu des principaux avantages.

 

Faire du vélo est bon pour la santé

Commençons par l'avantage le plus évident : le vélo est bon pour la santé. Il préserve la souplesse des muscles et des articulations, améliore la circulation sanguine et contribue à l'acquisition d'une bonne condition physique. En outre, les cyclistes qui roulent sous toutes les conditions météorologiques développent une meilleure résistance.

En d'autres termes, aller au travail à vélo correspond parfaitement aux conseils des médecins et des experts en matière de santé, qui recommandent de faire suffisamment d'exercice chaque jour. Après tout, ceux qui vont au travail à vélo ne manquent pas d’activité physique.

 

De meilleures performances au travail

Une autre chose dont beaucoup de cyclistes ne manquent pas, c'est le sommeil. En effet, les personnes qui font beaucoup de vélo dorment mieux, ce qui les rend moins fatiguées et plus vives. Cela a également un impact direct sur la productivité : les collaborateurs qui vont au travail à vélo sont plus alertes et ont plus d'énergie, ce qui leur permet d'être plus performants dans leur travail

 

Faire du vélo est amusant et facile

Pour de nombreuses personnes, le vélo est simplement un moyen de se rendre d'un point A à un point B. Elles n'éprouvent pas de plaisir immédiat à faire du vélo, alors que le vélo peut s’avérer très amusant.

Par exemple, aller au travail à vélo est une façon de commencer la journée du bon pied tout en s’activant. Vous pouvez écouter votre musique préférée ou un podcast, profiter de la nature... En d'autres termes, joindre l'utile à l’agréable.

En outre, se rendre au travail à vélo est devenu facile et agréable grâce, entre autres, aux pistes cyclables et aux centres-villes piétons. Ainsi, les cyclistes disposent de parcours plus sûrs et de bonne qualité pour se déplacer.

 

Plus de stress lié à la circulation et au stationnement

Les embouteillages sont le quotidien des routes belges. Les automobilistes y perdent un temps précieux et arrivent souvent frustrés au travail. Sans parler des interminables recherches pour une place de parking.

Ce dernier point est particulièrement problématique pour les collaborateurs qui n'ont pas de place de parking attitrée au sein de leur lieu de travail. Ils doivent toujours chercher une place de parking à proximité, ce qui n'est pas facile dans les (grandes) villes. Et cela deviendra encore plus difficile à l’avenir.

Anvers, par exemple, a modifié ses règles de stationnement de sorte que seuls les résidents sont désormais autorisés à se garer dans les rues de la ville. Il y a aussi le Plan régional de mobilité 2020-2030 de Bruxelles, qui supprimera des milliers de places de stationnement (en surface) dans la capitale.

Mais… vous ne devrez pas vous en soucier en allant au travail à vélo.

 

Le vélo est bon marché et durable

Les collaborateurs qui possèdent leur propre véhicule doivent prendre en charge divers frais, comme l'assurance, l'entretien, les frais de carburant... Les salariés possédant une voiture de société ne doivent généralement pas tenir compte de ces frais, sauf s'ils doivent payer eux-mêmes le carburant de leur voiture.

Mais véhicule de société ou pas, le vélo est toujours une alternative moins chère et plus durable.

En effet, les coûts associés au vélo sont moindres et, si votre employeur vous octroie une indemnité vélo, vous pouvez même gagner de l'argent en pédalant. Le montant de l'indemnité dépend de la fréquence à laquelle vous faites du vélo et de la distance que vous devez parcourir. Mais il est certain que vous y gagnerez. Grâce à cette indemnité, vous pourrez entièrement amortir le coût de votre vélo à long terme.

Par exemple : l’indemnité vélo moyenne s’élève à 0,27 €. 
Si vous vous rendez au travail à vélo deux fois par semaine, soit environ 10 fois par mois, et que vous parcourez 20 km par jour, vous gagnerez 54 € par mois. 
Si vous vous rendez au travail à vélo tous les jours, soit environ 22 fois par mois, vous gagnerez 118,8 € par mois. Pas mal, n'est-ce pas ?

De plus, le vélo est un moyen durable de se rendre au travail : vous ne produisez aucune émission de carbone, ce qui est meilleur pour votre empreinte carbone, pour l'environnement et pour la Mère Nature.

 

Les avantages fiscaux pour les salariés

D'ailleurs, saviez-vous qu’aller au travail en vélo peut aussi être avantageux d’un point de vue fiscal ? Par exemple, si vous disposez d'un vélo de leasing de l'entreprise, vous bénéficiez de quelques avantages supplémentaires intéressants.

 

Vous ne payez pas de cotisations ATN et sociales sur votre vélo de leasing

Si vous disposez d'un véhicule de société, vous devez toujours payer l'avantage de toute nature (ATN) sur cette voiture. Si, en revanche ou en plus, vous disposez d'un vélo de société que vous utilisez pour vos déplacements domicile-travail, vous ne devez pas payer d’ATN à ce titre. 

En effet, les vélos d'entreprise utilisés pour les déplacements domicile-travail ne sont pas considérés comme un avantage salarial. C'est pourquoi vous ne devez pas non plus payer de cotisations sociales sur votre vélo d'entreprise

Cet avantage fiscal s'applique à tous les types de vélos d'entreprise (vélos normaux, vélos électriques, speed pedelecs, vélos de gravel, etc.)

Attention : si vous n'utilisez votre vélo de société que pour des déplacements privés, vous devrez payer des impôts et des cotisations sociales sur l’ATN.

 

Obtenez votre vélo de leasing à un prix avantageux via un échange de salaire brut

Vous avez l’occasion de louer un vélo d'entreprise par le biais d'un échange de salaire brut ? Dans ce cas, vous paierez en moyenne 40 % de moins pour le vélo à la fin de la période de location que si vous l'aviez acheté vous-même.

Grâce à l'échange de salaire brut, vous pouvez louer un vélo d'entreprise pour un montant mensuel fixe déduit de votre salaire brut. Vous évitez ainsi de devoir payer une somme importante en une seule fois. 

Vous pourrez également racheter votre vélo à la fin de la période de location à un prix intéressant

Enfin, grâce à l'échange de salaire brut, vous disposez également d'un budget important pour le leasing de vélos. Cela vous permet de choisir plus facilement un vélo plus cher, comme un speed pedelec, ce qui impossible ou difficile si vous deviez le financer avec vos propres fonds.

 

Vous économisez sur les frais de carburant

Si vous disposez d'un véhicule de société mais que vous devez payer vous-même les frais de carburant, le leasing de vélos vous permettra également d'économiser ces frais. Si vous vous rendez plus souvent au travail avec votre vélo d’entreprise, vous dépenserez moins d'argent chaque mois pour le plein d'essence.

 

Qu’en est-il des employeurs ?

Le leasing de vélos n'est pas seulement avantageux pour vous en tant qu'employé. Il est également intéressant d'un point de vue fiscal pour les employeurs.

Articles et services relatés

Tips and tricks for the maintenance of your car and bicycle

Conseils et astuces pour l'entretien de votre voiture et vélo