Passer au contenu principal
Alphabet France
Fleetmag

Le véhicule électrique au quotidien

Le véhicule électrique des années 2010 était innovant, relativement coûteux à produire et plutôt élitiste. Depuis deux ans, l’offre de VE s’est considérablement élargie, tout comme sa diffusion. Les capacités du réseau électrique doivent suivre et Enedis, gestionnaire de ce réseau de distribution, a jugé que ces nouveaux usages devaient être étudiés afin d’y apporter une réponse adéquate.

A cette occasion, 804 particuliers ont été interrogés par l’institut BVA. 72 % possèdent un véhicule électrique et 28 % un véhicule hybride rechargeable. 88 % habitent en maison individuelle et 12 % en immeuble collectif. 79 % des sondés utilisateurs d’un véhicule 100 % électrique possèdent un autre véhicule.

Distance parcourue

La distance moyenne parcourue au quotidien est de 44 kilomètres. Pour les habitants de zones rurales, cette distance atteint 54 kilomètres.  Pour les ménages multi-motorisés, le véhicule électrique est dans 65% des cas le plus utilisé du foyer en termes de kilomètres parcourus.

  • 48 % déclarent utiliser leur voiture 100 % électrique exclusivement pour les trajets du quotidien, dont le trajet domicile-travail.
  • 52 % utilisent aussi leur voiture électrique pour les déplacements de fin de semaine et les vacances. Les résidents en périphérie de zones urbaines sont ceux qui roulent le plus le week-end.

Autonomie

Source : Enedis-BVA
Source : Enedis-BVA

L’autonomie moyenne déclarée du véhicule électrique atteint 257 kilomètres. Ce kilométrage élevé témoigne de l’évolution de la capacité des batteries et d’une utilisation majoritairement hors autoroute, voie rapide réputée énergivore pour les VE.

Recharge 

Les données recueillies sur la recharge sont essentielles pour Enedis. Elles lui permettent de dimensionner son réseau en conséquence.

Source : Enedis-BVA
Source : Enedis-BVA

La maison individuelle reste l’endroit privilégié pour recharger son véhicule, pour des raisons d’accessibilité et de prix de revient. Parmi les résidents en maison individuelle, 88 % n’utilisent qu’à de rares occasions les bornes de recharge publiques. La recharge en immeuble progresse et bénéficie à 54 % aux sondés, grâce notamment aux incitations à l’installation de bornes.

Source : Enedis-BVA
Source : Enedis-BVA

La recharge quotidienne ne concerne que 17 % des utilisateurs, signe que les niveaux d’autonomie atteints par les VE couvrent la majorité des besoins.

Source : Enedis-BVA
Source : Enedis-BVA

En maison individuelle, 43 % des sondés se rechargent sur une prise électrique classique, souvent préexistante à l’acquisition du VE. Dans le cas d’une installation électrique ancienne, ce mode de charge peut présenter des risques. 37 % utilisent une prise renforcée et 19 % une borne de recharge du type wallbox.

Source : Enedis-BVA
Source : Enedis-BVA

La majorité des répondants sont prêts à décaler la recharge de leurs véhicules pour éviter les pics de consommation ; la recharge nocturne concerne 39% des usagers. Les questions concernant la puissance souscrite auprès des fournisseurs d’électricité semblent ignorées : 85 % des répondants n’ont pas modifié leur abonnement électrique en vue de la recharge d’un VE. 

L’utilisation du véhicule électrique, avec ses nombreux avantages et ses quelques contraintes, s’est intégrée assez naturellement à la vie quotidienne des Français. Même considéré comme « secondaire », le véhicule électrique est celui du ménage qui abat le plus de kilomètres. Que lui demander de plus ?