Passer au contenu principal
Alphabet France
Fleetmag

Désinfection des véhicules : traiter l’intérieur en priorité

Les véhicules, comme les bâtiments, sont des espaces fermés, souvent plus pollués que l’air extérieur. S’il n’est pas possible d’aseptiser totalement un habitacle, une désinfection régulière s’impose, surtout si le véhicule accueille des passagers ou doit être partagé.

Le Centre national de biotechnologie des États-Unis a estimé la quantité de virus et de bactéries présents sur les commandes d'une voiture. L’unité utilisée est l’UFC (Unité Formant Colonie), qui permet d’estimer le nombre de bactéries ou de cellules fongiques viables dans un échantillon de mesure :

  • Volant : 624 UFC
  • Ceinture de sécurité : 403 UFC
  • Poignée intérieure : 256 UFC
  • Levier de vitesse : 115 UFC
  • Bouton de volume radio : 99 UFC

A titre de comparaison, la  mesure moyenne pour un téléphone mobile s’établit à 100 UFC.

Comment faire :

Commencez pas enlever les objets inutiles puis passez soigneusement l’aspirateur dans l’ensemble de l’habitacle (sur les surfaces, sous les sièges et dans les interstices).

Nettoyez ensuite les surfaces avec un produit ménager « classique » (il n’est pas nécessaire d’utiliser des produits spécifiques pour la voiture). Les savons et détergents détruisent la protéine des virus. La friction du nettoyage participe également à sa destruction, précisent les experts en maladies infectieuses.

Les solutions qui contiennent au moins 70 % d'alcool (alcool ménager ou alcool à bruler) sont également très efficaces contre les virus. Selon Yanfeng Automotive Interiors, l’un des premiers fabricants mondiaux de mobilier automobile, presque toutes les surfaces intérieures d'un véhicule peuvent être nettoyées avec de l'alcool. Si vous avez un doute, vous pouvez tester le produit sur une partie non visible de l’habitacle. Les vapeurs d'alcool ne doivent pas être inhalées, mais elles ont tendance à se dissiper rapidement : pensez à garder les vitres ouvertes pendant l'application.

Tissus: L’alcool permet aussi de nettoyer et de désinfecter les tissus des sièges. Le nettoyage des sièges en tissu avec beaucoup d’eau est déconseillé, car il peut entrainer une moisissure des mousses si le séchage est imparfait.

Tapis amovibles : Équipez-vous d’un masque, secouez-les, puis si possible, immergez-les dans l’eau chaude et savonneuse. Rincez-les et attendez le séchage complet avant de les replacer dans votre véhicule.

Cuirs : La plupart des cuirs et simili-cuirs utilisés dans l’automobile sont protégés par un traitement à l'uréthane. Ils peuvent donc en théorie être nettoyés avec de l'alcool. Mais à la longue, un risque de décoloration peut apparaître. Hors période d’épidémie, privilégiez donc l’eau et le savon et appliquez un revitalisant pour cuir.

N'utilisez pas d'eau de javel ou de peroxyde d'hydrogène sur les revêtements intérieurs. Bien qu'ils soient efficaces pour contrer les virus, ces produits sont susceptibles d’endommager les surfaces traitées.

N’utilisez  pas de nettoyants à base d'ammoniac sur les écrans tactiles des voitures, car ils peuvent altérer leurs revêtements anti-reflets et leurs traitements anti-empreintes digitales.

Attention aux micro-rayures que peut générer un nettoyage des surfaces fragiles (écrans…) avec des serviettes en papier. Préférez des tissus en microfibres ou en coton.

Si votre véhicule est utilisé par d’autres conducteurs, communiquez-leur la liste des points de contact ci-dessous et incitez-les à les désinfecter avance de vous le rendre :

  • Clé / télécommande
  • Poignées de porte avant et arrière
  • Poignée de coffre
  • Bouton de démarrage moteur
  • Commandes de réglage et boutons de mémoire du siège
  • Commandes des rétroviseurs latéraux et intérieurs
  • Volant et boutons et réglage du volant (profondeur et inclinaison)
  • Clignotants et essuie-glaces
  • Boucle de ceinture de sécurité (prise et languette)
  • Commande de boite de vitesse et de frein de parking
  • Écran tactile
  • Toutes les commandes du tableau de bord
  • Toutes les commandes de la console centrale
  • Commandes de ventilation
  • Poignées de maintien
  • Accoudoirs
  • Boîte à gant
  • etc…

 

Sur la route, d’autres risques de transmission peuvent se présenter : manipulation d’un pistolet de pompe à essence, d’un parcmètre, bouton de péage… Pensez à utiliser des gants et/ou conservez en permanence un flacon de gel hydro-alcoolique dans votre véhicule afin de vous en prémunir. .