Passer au contenu principal

Un bilan solide pour Alphabet International en 2020

Un bilan solide pour Alphabet International en 2020

Alphabet dresse un bilan positif de l’année 2020, malgré la crise sanitaire. 206 000 commandes de véhicules ont en effet été enregistrées et tout au long de l’année, Alphabet a poursuivi sa progression sur le segment des véhicules électrifiés avec la mise à la route de 26 000 véhicules électriques et hybrides rechargeables, soit une croissance de +34% et une part de marché de près de 5 %. Désormais représenté dans 31 pays, Alphabet gère un parc total de 700 000 véhicules.

Un bilan positif pour la mobilité électrique

En 2020, malgré la pandémie, Alphabet a su répondre à la demande grandissante de solutions de mobilité alternatives et durables et s’imposer comme un moteur de cette évolution. Alors même que son portefeuille de véhicules électriques et hybrides était en progression au cours des cinq dernières années, Alphabet a mis à la route 26 000 véhicules électrifiés en 2020, soit 34% de plus qu’en 2019. Sa part de marché représente désormais près de 5% des immatriculations LLD de VE/PHEV dans les 13 pays où le loueur dispose de filiales. 

Marco Lessacher, CEO d'Alphabet International : « Nous avons développé une approche de conseil holistique pour fournir des solutions sur mesure à nos clients. Notre solution AlphaElectric nous permet de partir d’une analyse approfondie de leurs problématiques pour leur présenter une offre complète intégrant notamment la sélection de véhicules adaptés à leurs besoins et l’accès à des infrastructures de recharge appropriées sur site, au domicile de leurs collaborateurs et sur le domaine public. Nous avons compris que le fait de fournir des solutions très flexibles accompagnées de conseils à forte valeur ajoutée est la clé pour aider nos clients à développer leur mobilité électrique et la pertinence de cette approche se vérifie quotidiennement avec eux. »  

2020, une année placée sous le signe de la flexibilité

En légère diminution, le portefeuille total d'Alphabet s'est stabilisé à environ 700 000 véhicules en parc. La pandémie a ralenti le volume de commandes mais celles-ci ont néanmoins atteint les 206 000 unités. 

"2020 a été une année difficile pour nous tous", explique Marco Lessacher. "Le nombre de commandes en légère baisse est le reflet d’une situation générale bouleversée par la situation sanitaire : les véhicules ont été moins utilisés, ce qui a entraîné une réduction des kilométrages, une augmentation des demandes de prolongations de contrats et une forte demande de flexibilité. Nous avons répondu à cette évolution par des produits très souples, comme AlphaRent, qui permet de louer des véhicules pour quelques jours ou quelques mois, et bien sûr par un soutien accru à tous les niveaux. Lorsque je regarde ce que nous avons réussi à réaliser pour nos clients, je suis très confiant pour l'avenir". 

En 2020, Alphabet a également poursuivi son développement à l’international en s’implantant en Australie et en Nouvelle-Zélande via le réseau de partenaires OneNet. L’entreprise est désormais représentée dans 31 pays.

2021 : électrification, digitalisation, accompagnement et flexibilité 

Pour 2021, Alphabet prévoit une évolution positive de son développement malgré les difficultés liées au contexte actuel : les livraisons de véhicules devraient retrouver leur niveau d'avant la crise. Le spécialiste des solutions de mobilité prévoit par ailleurs qu'une LLD sur cinq concernera un véhicule électrifié.

Marco Lessacher ajoute : "La mobilité électrique ne sera pas la seule à marquer l'année à venir. La digitalisation de nos services et la grande flexibilité de nos solutions joueront un rôle crucial pour aider nos clients à affronter l’avenir dans les meilleures conditions. »
 

Expert
Alphabet France