Passer au contenu principal
Alphabet France
Fleetmag

Treize infractions qu’on oublie trop souvent

Parce qu’ils ont passé leur permis de conduire depuis longtemps, certains conducteurs oublient quelques subtilités du code de la route… et les conséquences de leur non-respect. Au-delà des infractions classiques (excès de vitesse, feux rouges, dépassement de la durée de stationnement…) voici un rappel des plus oubliées… ou insolites !

 

1. Changement d’adresse non mentionné sur la carte grise

Montant de l’amende : 135 euros ; Point enlevé : 0

Notes : Le changement doit être signalé dans le mois qui suit le changement d’adresse. Il est possible d’effectuer cette démarche en ligne (www.service-public.fr). Elle est gratuite. La modification de l’adresse sur le permis de conduire n’est en revanche pas obligatoire.

2. Non-respect de l’arrêt à un feu orange

Montant de l’amende : 35 euros ; Point enlevé : 0

Notes : Cette infraction n’est pas constatée par les radars de feu. Son appréciation reste donc visuelle, et du ressort des forces de l’ordre.

3. Conduire à gauche ou sur la voie du milieu sur une 2x2 ou une 2x3 voies

Montant de l’amende : 35 euros ; Point enlevé : 0

4. Dépasser par la droite

Montant de l’amende : 135 euros ; Points enlevés : 3

5. Klaxonner de façon intempestive

Montant de l’amende : 35 euros ; Point enlevé : 0

Notes : Pour respecter la tranquillité des habitants, le klaxon est interdit en ville sauf en cas de danger immédiat.

6. Feux de route allumés de façon intempestive

Montant de l’amende : 135 euros ; Point enlevé : 0

Notes : Ces feux participent à l’éblouissement des autres usagers de la route, il faut donc les éteindre lors d’un croisement ou après avoir été dépassé. Par ailleurs, utiliser les « appels de phare » pour prévenir les autres automobilistes d’un contrôle de police n’est pas punissable en soi… mais passible de l’amende susdite pour éblouissement !

7. Fumer au volant, manger au volant

Montant de l’amende : 35 euros ; Point enlevé : 0

Notes : ce n’est pas de fumer ou de manger au volant qui fait l’objet de la sanction, mais conformément à l'article R 412-6 du Code de la route, c’est « l’impossibilité d'être en état et en position d'exécuter commodément et sans délai les manœuvres nécessaires à la conduite en toute sécurité avec un champ de vision convenable ». A noter que dans le cadre de la protection des mineurs, fumer en présence d’enfants dans un véhicule vous expose en sus à une amende de 135 euros… y compris si vous êtes passager!

8. Vitesse excessive non mesurée par radar

Montant de l’amende : 135 euros ; Point enlevé : 0

Notes : le libellé exact est « vitesse excessive eu égard aux circonstances ». Cette typologie d’infraction permet aux forces de l’ordre, même non équipées de radars, de verbaliser si elles le jugent nécessaire un conducteur imprudent.

9. Téléphone au volant

Montant de l’amende : 135 euros ; Points enlevés : 3

Notes : l’usage du téléphone au volant (tenu en main) est strictement interdit, y compris avec un kit main libre (avec ou sans fil).

10. Oreillettes et écouteurs au volant

Montant maximum de l’amende : 135 euros ; Points enlevés : 3

Notes : dans ce cas, l’infraction concerne non seulement le fait de téléphoner mais également le fait d’écouter de la musique

11. Vitres teintées à l’avant du véhicule

Montant de l’amende : 135 euros ; Points enlevés : 3

Notes : l’infraction porte sur les vitres avant du véhicule, dont le taux d’assombrissement ne doit pas dépasser 30%. L’appréciation se fait à l’œil nu par les forces de l’ordre. Les sanctions s’appliquent au conducteur du véhicule et non à son propriétaire. Quelques exceptions d’ordre médical existent… ainsi que pour les véhicules blindés. 

12. Non-respect de la priorité piéton

Montant de l’amende : 135 euros ; Points enlevés : 3

Notes : l’infraction concerne les piétons sur les passages protégés mais également les piétons engagés sur la chaussée pour la traverser

13. Stationnement abusif

Montant de l’amende : 35 euros (ou 135 euros) ; Point enlevé : 0

Notes : la notion de stationnement abusif concerne les véhicules stationnés trop longtemps au même endroit. En ville, la limite est de 7 jours (même en payant l’horodateur). En zone touristique, un stationnement gênant devient abusif deux heures après le constat de la gêne par un premier PV ; Le montant de l’amende devient alors plus élevé (135 euros)