Passer au contenu principal

Peugeot 508 PHEV : l’alternative au SUV

source : Youtube Mesta Fusion - Idemia
Source : Peugeot.com
Source : Peugeot.com

Avec le durcissement de la fiscalité automobile, le véhicule hybride rechargeable (PHEV) représente une alternative très adaptée pour de nombreux besoins de mobilité.

Pourtant, l’offre des constructeurs a mis du temps à émerger et à se diversifier. Dans le Groupe PSA, par exemple, il aura fallu attendre 2020 pour que la gamme de véhicules électrifiés devienne visible et crédible. Peugeot, après les 208 et 2008 100 % électriques et après la 3008 PHEV, poursuit son plan de transformation énergétique et présente la 508 PHEV. Fin 2020, 50 % des modèles de Peugeot seront électrifiés et 100 % en 2023. 

A première vue, au sein de cette offre nouvelle, la Peugeot 508 SW Hybride rechargeable multiplie les atouts :

  • Alternative élégante et statutaire aux SUV, moins attractifs que par le passé
  • Polyvalence, grâce à un niveau d’autonomie élevé.
  • Économie à la pompe et fiscalité attractive  
  • Praticité grâce à son hayon, elle conviendra à une grande partie des usages professionnels et personnels des cadres d’entreprise.
Source : Peugeot.com
Source : Peugeot.com

Fuselage et bagages

Le succès de la 508 n’est pas nouveau. La ligne de la version précédente était déjà très appréciée des gestionnaires de flottes d’entreprise. 

Le nouveau modèle fait encore mieux : porte-à-faux réduits, ligne de toit rabaissée, style coupé, portes sans encadrement, phares semblant incrustés dans le bouclier avant et reprenant les trois griffes spécifiques de la marque : tout cela contribue à un style racé et à une forte personnalité.

Sur le plan visuel, la version PHEV est très proche de sa sœur thermique : seuls les logos « Hybrid » et une seconde trappe dissimulant la prise de courant la distinguent.

Les aspects pratiques ne sont pas négligés : si la ligne de toit inclinée pénalise un peu la garde au toit à l’arrière, le break affiche espace intérieur et praticité grâce à son hayon.

Malgré la présence de la batterie, le volume de coffre reste inchangé (530 litres) par rapport aux versions 100% thermiques.

Source : Peugeot.com
Source : Peugeot.com

Électrique et pragmatique

Si elle reprend en partie le système des autres véhicules hybrides rechargeables du groupe PSA, la 508 renonce à la transmission intégrale, sans doute jugée énergivore. L’ensemble propulseur se compose ainsi :

  • Un moteur essence 1.6 turbo  à quatre cylindres de 180 ch 
  • Une batterie lithium-ion haute tension (300V) d’une capacité de 11,8 kWh.
  • Un moteur électrique de 110 ch
  • Une boîte automatique à huit rapports
  • Une transmission aux roues avant

Résultat : la 508 PHEV offre une puissance combinée de 225 CV et 360 NM de couple. Elle peut parcourir jusqu’à 52 km en mode 100% électrique (selon le cycle WLTP) et jusqu’à une vitesse de 135 km/h, ce qui permet d’effectuer la plupart des déplacements urbains sans émissions.

Au démarrage, le mode électrique « zéro émission » est activé par défaut, et la voiture conservera ce mode aussi longtemps que possible, sauf si l’on sélectionne le mode E-Save qui permet de conserver la charge de la batterie.

La charge complète s'effectue en 1h30 avec une Wallbox (6,6 kW et 32A), en 4h sur une prise renforcée, et en 6h30 sur une prise domestique de 8 A.

Le bilan fiscal est éloquent : avec une consommation WLTP de 1,3 litre / 100 km et des émissions de CO2 de 29 g/km, la 508 hybride rechargeable échappe à la fois au malus et à la TVS. Un paramètre essentiel pour les gestionnaires de flotte.

Source : Peugeot.com
Source : Peugeot.com

Cette Peugeot 508 SW Hybride semble conçue comme la voiture de fonction idéale, puisque calibrée pour plaire à la fois aux cadres, à la recherche d’un véhicule statutaire et pratique,  et en même temps aux gestionnaires, soucieux du TCO de leur flotte.