Passer au contenu principal
Alphabet France
Fleetmag

Combi Volkswagen, de l’utilité à l’agrément

Conçu sur une base d’utilitaire, le combi VW est rapidement devenu un véhicule culte. Il a permis à des générations entières de sillonner les routes du monde entier et de partager ce sentiment unique de liberté que procure un véhicule habitable.

L’histoire de ce véhicule ô combien mythique débute en 1947: Ben Pon, distributeur Volkswagen en Hollande, visite le site de la future usine de Wolfsburg et y remarque un curieux véhicule de chantier bricolé à partir d’une Kübelwagen militaire. Il a alors l’idée d’une camionnette à cabine avancée. Un croquis est transmis à l’autorité militaire britannique qui administre le site depuis 1945. L’étude du «Typ2» - une appellation logique puisque la Coccinelle était le «Typ1» - est lancée.

1949: les premiers tours de roue du Typ2  

Le premier prototype roule dès le printemps 1949. Mais il se révèle insuffisamment rigide pour la charge attendue et un châssis renforcé s’impose alors, complété de quelques innovations déjà éprouvées sur la Coccinelle: un moteur en porte-à-faux de 1,1 litre délivrant 25 ch, une boîte de vitesses non synchronisée et une suspension par barre de torsion. On ajoute aussi des freins hydrauliques et des moyeux réducteurs d’origine militaire pour renforcer la polyvalence technique de l’engin. Le 12novembre 1949, trois versions sont officiellement présentées: le fourgon tôlé, le bus à sièges fixes et le fourgon vitré à banquettes amovibles appelé Kombinationenwagen en allemand. Le «Combi» a déjà un nom.

1950-1967: les années Split-Window*  

Précédé par la réputation de la Coccinelle et poussé par une très forte demande mondiale de véhicules pratiques et économiques, le nouvel utilitaire rencontre très vite le succès et les modèles se multiplient.

L’idée de transformer cette très bonne base en camping-car germe rapidement chez Westfalia, fabricant de matériel agricole et de caravanes. L’entreprise présente dès 1952 une version habitable et lui conserve le nom de «Combi». En 1956, Volkswagen intègre les aménagements de Westfalia dans son catalogue et propose à ses clients des camping-cars clé en main. La coopération se développe entre les deux marques et la notoriété du Combi VW progresse rapidement, largement soutenue par la puissance du réseau Volkswagen. En 1958, la barre des 1000 exemplaires est franchie. Cette première génération du Combi VW est particulièrement recherchée aujourd’hui, notamment dans sa version à lanterneaux de pavillon, surnommée «23 fenêtres».

1967 – 1979: génération Hippie  

En 1967, en pleine mouvance hippie, le constructeur donne un second souffle à son minibus et change radicalement de carrosserie. Le pare-brise en deux parties et l’emblématique moulure en V laissent la place à une face avant plus classique surnommée «Bay Window». Grâce à son succès auprès des jeunes générations, et bien au-delà de sa vocation initiale d’utilitaire, le Combi VW devient le «camping-car» le plus répandu au monde.

1979 – 1990: modernisation  

Une troisième génération aux formes moins arrondies apparaît en 1979, mais utilise l’antique moteur refroidi par air jusqu’en 1982. L’amélioration de l’aménagement la plus notable concerne le toit relevable équipé d’un vrai couchage en dur pour deux personnes supplémentaires.

En avant toute!  

En 1990, le Combi fait à nouveau l’objet d’une refonte qui met fin à 34 ans de moteur et de propulsion arrière. Cette implantation permet un aménagement jusqu’à l’arrière du véhicule. Volkswagen s’affranchit de Westfalia en 2003 et produit ses propres aménagements. La longueur hors-tout atteint 4,9 mètres. Le toit est en aluminium et électrifié en option. L’équipement continue à progresser avec notamment deux fauteuils pliants rangés dans le hayon.

2020 : L'histoire continue

Aujourd’hui, pour les anciens hippies devenus baroudeurs aisés, Volkswagen propose un véhicule qui permet de passer au camping sauvage de luxe: manœuvre de toit électrique, double vitrage… Avec 12millions d’exemplaires produits et 70 ans après son lancement, le Combi VW est toujours d’actualité. à l’heure ou l’emprise au sol des grands camping-cars pose de véritables problèmes dans les zones touristiques, son gabarit (re)devient une alternative séduisante.

Et le Combi continue de faire l’actualité : en mars 2020, Volkswagen marie le néo-rétro et la modernité en présentant de façon virtuelle l’ e-BULLI, version modernisée et électrique du modèle de 1966.