Passer au contenu principal

Voici pourquoi Netika a opté pour une flotte de voitures 100 % électrisées

Daarom kiest Netika 100 % voor elektrische wagens

La société informatique Netika a choisi de renoncer au diesel pour sa flotte. Grâce à la flexibilité d’Alphabet, l’entreprise a pu mettre en place un programme avec des voitures hybrides rechargeables et 100 % électriques.

Paul de Gheldere, CEO de Netika, est un grand amateur de voitures qui suit de près les nouvelles technologies automobiles. Après une analyse comparative, il a entraîné son entreprise hors des sentiers battus en décidant de retirer les voitures au diesel de la flotte. Depuis mai 2017, ses employés se déplacent avec des BMW Série 2 Hybrides rechargeables et des BMW i3 (100 % électriques).

Plusieurs raisons ont convaincu Netika d’adopter cette approche originale.

1. Diminution des émissions de CO2

Paul de Gheldere : « Notre premier désir a été de quitter le diesel. Nous aurions pu passer à l’essence. Toutefois, en coût d’usage (TCO = Total Cost of Ownership), les solutions hybrides rechargeables (PHEV) étaient, grâce à la défiscalisation, plus ou moins au même coût que les diesels malgré un loyer plus élevé. Il était alors clair à nos yeux qu’il fallait faire le pas, dès lors que cela réduirait fortement nos émissions de CO2. »

2. La flexibilité d’ABB

« Alphabet a répondu rapidement et efficacement à notre souhait de passer aux véhicules électriques. Nous étions satisfaits des prestations et des tarifs sur une partie de notre flotte précédente, et nous avons aussi apprécié leur flexibilité sur le prix lorsque nous leur avons fait part de notre volonté de passer à l’électrique. Par exemple, nous travaillons avec un système nous permettant de faire des échanges entre véhicules en fonction de leur kilométrage. Nous avons une matrice de prix liée à un nombre de mois de location et de kilomètres maximum, le but étant d’avoir une flotte homogène. Alphabet a également entendu nos besoins éventuels de résiliation anticipée. »

3. La plus-value pour les conducteurs

Notre personnel a été impliqué dans notre nouvelle philosophie et s’y est bien adapté. « Il a dû accepter quelques contraintes avec des voitures plus chères, mais aussi plus puissantes. Nous avons donc insisté sur la nécessité d’utiliser cette puissance à bon escient dans une optique de conduite économique. Ainsi, nous avons mis en place un plafond de consommation à ne pas dépasser. En outre, nos collaborateurs qui ont choisi l’i3 ont la possibilité d’utiliser une pool car (Série 2 Gran Tourer 7 places) pour partir en vacances. Au quotidien, ils ont vite compris la plus-value de notre politique. D’autant qu’ils peuvent utiliser notre logiciel NeoFleet. »

4. L’efficacité du logiciel NeoFleet

Netika a développé NeoFleet, un programme parfaitement adapté. « C’est un programme, développé via internet, qui permet de suivre la charge et à l’optimiser, mais aussi de suivre la maintenance et le TCO des voitures. Après avoir connecté son véhicule sur une borne du parking, le conducteur doit juste s’enregistrer sur une tablette à l’accueil et indiquer ses besoins énergétiques et son heure de départ. Des données modifiables à tout moment via smartphone. Le système va alors optimiser la charge en tenant compte des besoins de nos activités, favorisant les voitures 100 % électriques (qui n’ont pas d’alternative énergétique). Ceci est d’autant plus efficace que nous avons décidé d’installer autant de bornes que de voitures, mais Neofleet pourra aussi organiser une rotation de voitures auprès d’un nombre de bornes limité. »

« Ce n’est pas contraignant, d’autant que nous avons construit nos propres totems. Ce sont des bornes de recharge avec un câble intégré qui se connecte directement sur la prise de la voiture. Ces bornes étaient à l’époque les seules du genre, à la fois efficaces et bon marché (1.200 € pour 2 voitures). De plus, nous avons une solution chez Powerdale pour recueillir, par réseau hertzien, les informations provenant des chargeurs mobiles que nos employés utilisent pour charger à la maison. Neofleet va alors gérer le remboursement des recharges qu’ils ont effectuées au domicile privé. »

5. Le coût de la consommation

Le coup de consommation n’est pas du tout handicapant. « Cette énergie est moins chère que les carburants conventionnels. En plus, nous pouvons compter sur nos panneaux solaires. Ils recouvrent une surface de 1.500 m² sur notre toiture. NeoFleet tient d’ailleurs compte de l’ensoleillement et organise la charge en fonction des prévisions solaires. Notre bâtiment, qui a 5 ans, a été conçu pour être le plus passif possible. Notre chauffage fonctionne par géothermie et récupération des calories de notre local serveur. La ventilation est automatique et nous récupérons l’eau de pluie. »

La conduite électrique est-elle faite pour vous ?

Faites vite le test avec l’outil EV d’Alphabet.

Retrouvez plus d’infos sur une approche électrique dans votre flotte de véhicules sur AlphaElectric.

 

Suivez Alphabet sur
Hi, I am Alphie. How can I help you?