Passer au contenu principal

Quels sont les véhicules électriques disponibles en leasing ?

La conduite électrique vous fait surtout penser aux voitures et camionnettes électriques ? Think again. Car à l’heure actuelle, les véhicules électriques sont plus variés que jamais. Que diriez-vous de parcourir ensemble les véhicules électriques que vous pouvez également prendre en leasing et intégrer à votre budget de mobilité ?

L’année 2020 va connaître une déferlante de nouvelles voitures électriques sur le marché. Dans les camionnettes électriques également, le choix commence à s’étoffer. Mais la « voiture reine » subit une concurrence de plus en plus forte dans le paysage de mobilité actuel. Des véhicules à une, deux, trois ou quatre roues qui n’émettent pas de CO2, tout comme les véhicules électriques, et qui permettent d’échapper aux bouchons. Ou bien des déplacements intelligents avec une combinaison de véhicules. 

Nous commencerons par les vélos électriques bien connus, qui connaissent une croissance phénoménale, et nous terminerons par quatre véhicules spectaculaires qui ne peuvent que vous faire rêver.

emobility
ebikes

E-bikes 

Les vélos électriques possèdent un moteur activé par le pédalage. Un vélo électrique nécessite de pédaler presque aussi fort qu’un vélo de ville pendant une promenade tranquille, mais va nettement plus vite. On distingue globalement deux catégories de vélos électriques : avec assistance jusqu’à 25 km/h ou jusqu’à 45 km/h.

Les termes fréquemment utilisés pour les désigner sont e-bike (jusqu’à 25 km/h) ou speed pedelec et high speed e-bike (voir ci-dessous). Outre les différentes vitesses, on relève d’autres différences sur le plan légal et fiscal. 

Le législateur considère le vélo électrique comme un vélo s’il répond à trois conditions :

  1. L’assistance n’intervient que si vous pédalez en même temps ;

  2. La puissance maximale est de 250 watt ;

  3. L’assistance ne va pas au-delà de 25 km/h. Vous avez le droit de rouler plus vite, mais alors sans assistance.

Cette reconnaissance en tant que vélo permet à l’utilisateur de bénéficier d’une indemnité vélo pour les trajets domicile-travail. L’achat en leasing financier par l’employeur est en outre déductible fiscalement à 100 %.

speedpedelecs

Speed pedelecs 

Les « speed pedelecs » sont des vélos électriques rapides permettant d’atteindre 45 km/h. Depuis le 1er janvier 2017, le speed pedelec est officiellement considéré comme un cyclomoteur. Vous ne pouvez donc pas l’utiliser sur les pistes cyclables ordinaires en agglomération, mais bien sur les pistes réservées à la circulation des cyclomoteurs (généralement en dehors des agglomérations).

Il est surtout apprécié des trentenaires qui préfèrent le vélo à la voiture mais qui doivent couvrir une distance importante pour se rendre au travail. Idéal pour les trajets domicile-travail. 

livraison

Vélos (de livraison)

Les vélos (de livraison) à trois ou quatre roues et de moins de 1 mètre de large sont désormais considérés comme de simples vélos. Ils peuvent suivre les règles applicables aux cyclistes, et donc, par exemple, circuler dans une rue scolaire ou remonter une rue à sens unique limité.

esteps

Trottinettes électriques

 

La trottinette électrique ou motorisée est un moyen de transport alternatif adapté pour ceux qui doivent parcourir de courtes distances pour se rendre au travail ou qui donnent la priorité au plaisir.

Ses principaux avantages ? Nécessite peu d’espace de rangement, facile à replier et très maniable en ville. Les trottinettes ne sont généralement pas destinées à parcourir de longues distances, et le confort n’est donc pas très important. La plupart des trottinettes électriques possèdent un écran avec toutes sortes de fonctions : il affiche le niveau de batterie restant, vos informations personnelles, etc.

Trottinettes électriques de Segway

La marque Segway va plus loin encore avec des trottinettes « intelligentes » interactives, avec (notamment) commande vocale et reconnaissance faciale. Leur mode de fonctionnement est bien connu : on se penche en avant pour avancer et en arrière pour freiner. 

Les motos, trois-roues et quatre-roues électriques entrent en ligne de compte pour une réduction d’impôts de 15 % sur vos impôts en personne physique.

cyclomoteurs

Cyclomoteurs électriques

Les cyclomoteurs de classe A sont tous les véhicules à deux ou à trois roues avec une cylindrée de 50 cc maximum ou un moteur électrique dont la vitesse maximale est de 25 km/h. Ils ne nécessitent pas de permis de conduire.

Les cyclomoteurs de classe B sont tous les véhicules à deux ou à trois roues avec une cylindrée maximale de 50 cc ou un moteur électrique dont la vitesse maximale est de 45 km/h. Pour rouler avec un vélomoteur de classe B, il faut détenir un permis de conduire AM (le vieux permis A3 reste valable).

Aux côtés des vélos électriques et des speed pedelecs, de plus en plus de cyclomoteurs électriques arrivent aujourd’hui sur le marché. 

motos

Motos électriques

Les « e-motos » sont des motos à propulsion 100 % électrique. Tout comme sur les voitures électriques, vous pouvez opter pour des batteries plus lourdes offrant une autonomie pouvant atteindre 200 km. Certaines permettent l’utilisation d’une remorque ou d’un side-car. 

Avantages : pas d’émissions de CO2, pas de nuisances sonores, peu d’entretien, et rapidement rentabilisées puisqu’elles sont très économiques : 0,80 €/100 km.

troisroues

Trois-roues électriques

Si vous n’avez plus assez d’équilibre pour un deux-roues ou si vous n’osez plus rouler à vélo de peur de chuter, le vélo à trois roues est la solution. Il s’agit d’un vélo possédant deux roues à l’avant ou à l’arrière, disponible en différents modèles et dimensions, avec ou sans vitesses et avec freins manuels ou à rétropédalage. Il existe également des vélos à trois roues avec assistance au pédalage. Des modules de transformation permettent de convertir un vélo (électrique) en vélo à trois roues.

couchés

Vélos couchés électrique

Les vélos couchés, « transats » pour navetteurs à vélo, peuvent eux aussi bénéficier d’une assistance électrique. Vous ferez en tout cas sensation ! 

 

monocycles

Monocycles électrique

L’acrobate parmi les véhicules électriques : un monocycle électrique avec roue à stabilisation gyroscopique et capteurs, moteur électrique et batterie. 

Le monocycle se conduit de la même façon qu’un Segway® : il avance quand vous vous penchez en avant, il freine ou recule quand vous vous penchez en arrière, et il tourne à gauche ou à droite lorsque vous vous penchez dans cette direction. La roue peut atteindre une vitesse de 18 km/h. Il existe des monocycles plus rapides, mais ceux-là ne sont pas autorisés sur la voie publique.

hoverboards

Hoverboards

Un hoverboard est un moyen de transport pour une personne propulsé par des moteurs électriques, avec une planche composée de deux parties, une batterie intégrée et des petites roues des deux côtés. Cet appareil ne possède pas de volant, on le dirige en déplaçant son poids et en manipulant la planche avec ses pieds. Avantage : très amusant. Inconvénient : ne donne pas une allure très professionnelle.            

Depuis le 31 mai 2019, la nouvelle loi permet aux trottinettes électriques, hoverboards et monocycles d’emprunter les pistes cyclables jusqu’à 25 km/h. Il n’est plus nécessaire de posséder une assurance spécifique.

bondmobil

Bondmobile et autres

Nous arrivons ainsi à des véhicules de plus en plus insolites. Curieux d’en savoir plus ? Voici quatre modèles que vous n’avez pas encore dû croiser très souvent. Mais qui sait, demain peut-être ? 

Hi, I am Alphie. How can I help you?