Passer au contenu principal

Partez sans souci en vacances

Zorgeloos met vakantie

Lorsque vous ouvrez le capot de votre voiture, vous vous apercevez vite que l'aide d'un mécanicien professionnel est nécessaire pour presque n'importe quel contrôle. Toutefois, vous pouvez encore effectuer vous-même quelques vérifications simples.

1. Contrôle des niveaux de liquide

Pour réduire le bruit, le moteur est souvent entièrement encapsulé. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez encore contrôler vous-même l'état des courroies trapézoïdales et des durites. Dans le cas contraire, il reste quelques contrôles minimes, mais importants que vous pouvez réaliser vous-même. Si le niveau de liquide de refroidissement ou d'huile de freinageest anormalement bas, il est préférable de prendre rendez-vous au garage. Cela indique qu'il y a un problème au niveau des durites et/ou raccords. N'oubliez pas en passant de vérifier le niveau de liquide de lave-glace et de faire l'appoint si nécessaire.

2. Vérifiez la pression des pneumatiques

Les pneumatiques assurent le contact entre la voiture et la chaussée. Il est donc vital qu'ils soient en bon état.

  • Vérifiez régulièrement la pression des pneus sans attendre l'entretien annuel chez le concessionnaire.
  • Adaptez la pression des pneus à la charge de la voiture avant de partir en vacances. La pression correcte est indiquée dans le manuel de la voiture, ou sur un autocollant placé à l'intérieur de la portière ou du clapet de carburant.
  • N'oubliez pas de modifier à nouveau la pression lorsque la voiture est déchargée. Des pneus trop ou trop peu gonflés vont s'user irrégulièrement, ce qui est non seulement dangereux, mais raccourcit aussi la durée de vie du pneumatique.
  • Examinez l'âge du pneu de réserve si vous roulez avec une voiture âgée. Un code composé de quatre chiffres est indiqué sur le flanc de chaque pneu. 1207, par exemple, signifie que le pneu a été produit au cours de la douzième semaine de l'année 2007. Sachant que la durée de vie d'un pneu est d'au maximum dix ans, cela signifie qu'il est temps d'en changer, même s'il est encore en bon état.

3. Vérifiez si tout est encore à bord

En plus de ce que nous appelons le kit légal, et qui est composé d'une trousse de secours, d'un extincteur et d'un triangle de détresse, des exigences spécifiques sont posées dans différents pays. Exemple : il faut une chasuble de sécurité à bord en Belgique. Dans les pays comme la France et l'Italie, il en faut une par occupant.

>> Retrouvez plus d'informations à propos des équipements de sécurité légalement obligatoires dans les différents pays d'Europe sur http://www.lokalepolitie.be/sites/centrex/images/FAQ/faq_materielobligat...

4. Préparez-vous bien

Dans un certain nombre de pays, vous devez acheter une vignette pour le péage. Si vous l'achetez avant de partir, cela vous permettra de gagner du temps au passage de la frontière. Les pays pour lesquels vous avez besoin d'une vignette - et l'endroit où vous pouvez l'acheter - sont mentionnés sur les sites web des différents clubs de mobilité.

5. Chargez intelligemment

Une voiture à pleine charge réagit différemment d'une voiture vide, mais si vous ne dépassez pas la charge maximum autorisée, votre voiture restera maîtrisable. Quelques conseils :

  • Avant de commencer, vérifiez la charge maximum autorisée.
  • Placez les objets les plus lourds en bas, mais jamais dans le coffre de toit.
  • Veillez à ce que tout soit bien arrimé, un filet à bagage n'est pas un luxe superflu dans un break ou un SUV.
Suivez Alphabet sur
Hi, I am Alphie. How can I help you?