Passer au contenu principal

Notre spécialiste en voitures éléctriques Robrecht nous parle d'AlphaElectric

EV-specialist Robrecht vertelt over AlphaElectric

« AlphaElectric aide les entreprises à passer aux véhicules électriques. »

Ces dernières années, l’écologisation n’a cessé de gagner de l’importance dans l’offre de mobilité des entreprises. Les normes en vigueur et les souhaits des automobilistes vont également dans ce sens, et accélèrent le mouvement. La coalition Vivaldi a récemment décidé que si les entreprises veulent encore bénéficier d’une quelconque déductibilité fiscale, toutes leurs nouvelles voitures de société devront être électriques à partir de 2026. Mais ce passage à la conduite électrique implique de nombreuses adaptations. Il est donc indispensable de bien se renseigner. C’est pourquoi nous avons interviewé Robrecht van den Broeck, spécialiste en voitures éléctriques (VE) d’Alphabet. Il nous dit tout sur AlphaElectric.

Robrecht, en quoi consiste exactement AlphaElectric ?

« Avec notre service AlphaElectric, nous proposons aux entreprises une transition en douceur vers la durabilité. Nous les aidons à intégrer les véhicules électriques dans leur flotte, nous leur donnons des conseils pour atteindre un équilibre optimal entre les coûts et les avantages fiscaux et nous les aidons à réduire leur empreinte écologique.

Nous avons récemment lancé un outil VE en ligne pour aider les gestionnaires de flotte à y voir plus clair. Cet outil fournit des conseils basés sur plusieurs questions simples, mais essentielles. Il vous indique rapidement s’il est possible et intéressant, dans votre cas, de passer à des modèles électriques. Nous nous concentrons sur deux piliers principaux : votre mode de déplacement quotidien et les possibilités de recharge de votre véhicule.

Nous vous proposons en outre un e-guide pratique. Celui-ci vous présente les aspects à considérer lorsque vous souhaitez intégrer des véhicules électriques, des véhicules hybrides rechargeables et leur infrastructure de recharge dans votre flotte.

Enfin, Alphabet peut évaluer votre flotte actuelle à l’aide du Mobility Consulting Tool (MCT). Sur cette base, nous sommes en mesure de vous dire si les véhicules électriques représentent le meilleur choix pour l’entreprise et ses employés. Chaque société a en effet ses besoins spécifiques en termes d’eMobilité. Il est important de tenir compte de plusieurs facteurs : le prix et le TCO (coût total de possession) du véhicule, la rémunération des employés et la politique de durabilité de l’entreprise.

Une fois ces résultats obtenus, nous développons une solution de mobilité sur mesure, comprenant également l’infrastructure de recharge. Grâce à notre partenaire Eneco et à sa fourniture d’énergie 100 % verte, AlphaElectric vous permet de rouler et de recharger sans émissions de CO2. »

Les clients peuvent-ils également contacter Alphabet par eux-mêmes ?

« Bien sûr ! Les outils disponibles ne donnent qu’une idée générale. Vous pouvez aussi vous adresser à nos consultants pour obtenir des conseils sur mesure. Ils vous guideront tout au long du processus et établiront votre plan personnel. Pour ce faire, ils tiennent compte des paramètres de mobilité importants à vos yeux (prix, rémunération, durabilité). Ils évaluent soigneusement les intérêts de l’entreprise et ceux des automobilistes, et vous tiennent informés des nouveautés en matière de fiscalité et de législation. Nos experts se feront également un plaisir d’aider votre gestionnaire de flotte et de vous aider à modifier la car/mobility policy de votre entreprise. »

Quel est le coût approximatif d’un VE (HR) ?

« Les VE coûtent plus cher à l’achat, c’est un fait. Mais d’un autre côté, le gouvernement stimule autant que possible l’écologisation des flottes par le biais d’avantages fiscaux tels qu’une déductibilité fiscale à 100 % et des taxes minimales. C’est pourquoi il est très important d’avoir une vision globale et donc, de calculer le TCO (coût total de possession). Ce dernier est souvent plus avantageux pour les entreprises et prouve que les VE peuvent bel et bien être financièrement intéressants. Nous sommes actuellement dans une phase de transition, dans laquelle l’un ou l’autre peut être avantageux, selon les cas. Mais avec les règles fiscales sur la table, un VE deviendra l’option la plus avantageuse d’ici 2026. Une analyse claire du TCO et la déductibilité d’un moteur à combustion interne (diesel ou essence), qui se réduit/disparaît de plus en plus, sont des facteurs importants à prendre en considération.  »

 Avec les règles fiscales actuellement sur la table, un VE deviendra l’option la plus avantageuse d’ici 2026. 

Et qu’en est-il de la recharge ?

« Des études montrent que 80 % des recharges de VE se font au domicile. C’est pourquoi nous recommandons toujours d’installer une borne de recharge à la maison. Vous avez ainsi toujours la certitude d’avoir un endroit pour recharger le véhicule. L’automobiliste n’a donc aucun souci à se faire et la recharge se fait également à un tarif plus avantageux. Il est aussi recommandé de prévoir des bornes de recharge sur le site de l’entreprise. Vous donnez ainsi la possibilité à vos collaborateurs de recharger simplement leur véhicule, sans stress. Il existe en outre des options de recharge semi-privées, permettant par exemple de recharger sa voiture tout en faisant des courses.

Selon AVERE Belgium, la section locale de la European Association for E-mobility, il existe actuellement 8 482 points de recharge publics en Belgique. Soit environ 4 200 bornes de recharge publiques. Le gouvernement a également fixé des objectifs supplémentaires pour étendre l’infrastructure de recharge publique, avec 30 000 points de recharge supplémentaires en Flandre et 7 500 points de recharge supplémentaires à Bruxelles. »

Comment une entreprise peut-elle convaincre ses collaborateurs de passer à un VE ?

« Tout d’abord en analysant le comportement des automobilistes : 80 % d’entre eux parcourent moins de 50 km/jour, un VE est donc tout à fait envisageable pour la plupart des déplacements. Notre outil VE en ligne suffit pour réaliser cette analyse de profil et sensibiliser les collaborateurs à ce sujet. La gamme des VE ne cesse de s’étendre, il existe donc un véhicule pour chaque catégorie de budget, jusqu’à plus de 200 km avec une recharge. »

Puisque 80 % des collaborateurs parcourent moins de 50 km/jour, un VE convient tout à fait pour la plupart des déplacements. 

« Il existe aussi des possibilités pour les personnes qui souhaitent effectuer occasionnellement des trajets plus longs : lorsque vous ajoutez l’option add-on mobility à votre contrat de leasing, un montant est mis de côté chaque mois pour vous permettre, quand vous en avez besoin, d’utiliser un autre véhicule pour une durée d’au moins une journée. Comme ça, vous pouvez louer un autre véhicule pour partir en voyage ou emprunter une camionnette pour un déménagement.

Il est également judicieux de permettre à vos collaborateurs de tester la conduite électrique. Donnez-leur la possibilité de conduire un véhicule électrique pendant quelques jours afin qu’ils puissent constater ses atouts par eux-mêmes, mais aussi voir comment se passe la recharge. Cela permet souvent de dissiper les doutes qu’ils pourraient avoir et de leur donner un aperçu du confort qu’offre un VE. On parie qu’ils seront immédiatement conquis par le moteur silencieux et l’accélération rapide ! L’année dernière, imec a testé la MINI Electric auprès de ses employés. Les réactions à ce projet pilote furent unanimement positives ! »

Une flotte (majoritairement) électrique ? imec a fait le test !

Nous avons le plaisir de vous présenter ci-dessous un aperçu du projet pilote d’imec. Lore Haegemans, Mobility Manager chez imec, revient sur la semaine de test.

« Depuis notre semaine de test en septembre 2020, le nombre de VE chez imec a doubléNotre flotte de véhicules se compose actuellement de 24% de voitures « vertes » et cela ne fera que croître. Nous constatons que la part de voitures vertes dans nos nouvelles commandes passe même à 84 %. La semaine de la mobilité y a largement contribué.

Nous constatons qu’informer à propos de la conduite électrique fait toute la différence. La séance d’information qu’Alphabet a organisée pendant la semaine de la mobilité a été accueillie de manière extrêmement positive. Par la suite, nous n’avons plus reçu que de rares questions à ce sujet. Désormais, les interrogations sont plutôt d’ordre pratique, par exemple “quand vais-je recevoir un SmartCable ?” ou “comment dois-je faire pour installer le HomeCharger ?” Là aussi, informer reste essentiel pour assurer l’adoption des VE.

Nous constatons également que les employés qui roulent à l’électrique sont particulièrement enthousiastes. Dès qu’ils commencent à rouler avec un VE, le stress initial de l’autonomie disparaît. Le nombre de personnes intéressées et motivées à passer à un VE ne fait qu’augmenter ! Nous n’en resterez pas à une seule édition de cette initiative ! »

En savoir plus sur AlphaElectric? N’hésitez pas à consulter notre page d’information.

Hi, I am Alphie. How can I help you?