Passer au contenu principal

L’essence devient plus intéressante, y compris pour les voitures de leasing

Benzine steeds interessanter, ook voor leasewagens

Aartselaar, le 29 janvier 2018 – L’étude annuelle d’Alphabet Belgium sur le point de basculement entre les trajets essence, diesel ou électricité révèle qu’intégrer les voitures essence dans les flottes est de plus en plus intéressant. La part des voitures essence a augmenté de 2 % à 20 % en deux ans chez Alphabet Belgium. La tendance des voitures essence est clairement lancée dans le marché des flottes. Alors que le diesel était privilégié par le passé, les voitures essence deviennent de plus en plus concurrentielles, même pour des kilométrages élevés.

Alors que dans le segment Compact, la voiture essence est plus avantageuse en toutes circonstances, les voitures essence dans le segment Economy présentent un avantage évident pour un kilométrage annuel jusqu’à 30 000 km et une durée de 48 mois. Les voitures au CNG ont un TCO plus bas et constituent donc une bonne alternative. Celui qui se soucie de la durabilité peut opter pour un véhicule hybride. Ce type de transmission dispose d’un TCO intéressant, même pour des kilométrages élevés ou des durées plus longues. Les voitures full electric, comme la Volkswagen E-up et la Renault ZOE, constituent également une excellente alternative dans ce segment.

 

Compact (p. ex. : Citroën C1, Opel Karl, Volkswagen Up!) :

 

Economy (p. ex : Audi A1, Ford Fiesta, MINI Hatch) :

Le point de basculement s’est également déplacé dans les catégories Business et Business+. Pour des kilométrages annuels plus élevés allant respectivement jusqu’à 35 000 km et 30 000 km, et une durée de 48 mois, mieux vaut privilégier le moteur essence. Il s’agit d’un changement évident en faveur des voitures essence par rapport au point de basculement 2017.

Les voitures hybrides et électriques trouvent aussi leur place dans ces segments entre les propulsions classiques, et constituent une solution idéale d’un point de vue économique. Les voitures électriques sont certes plus chères à l’achat, mais elles présentent dans la plupart des cas un TCO plus bas grâce à leur déductibilité fiscale avantageuse, leur consommation réduite, leurs faibles émissions de CO2 et un avantage de toute nature réduit.

Business (p. ex. : Audi A3, BMW Série 1 et 2, Mercedes Classe A et B, Volvo V40) :

 

Business+ (p. ex. : Audi A4, BMW Série 3, Mercedes Classe C, Volkswagen Passat) :

Dans les catégories Executive et Luxury, on note également une évolution positive en faveur des voitures essence, même si le point de basculement est encore nettement inférieur aux catégories précitées. Il est préférable d’opter pour un moteur essence si l’on parcourt moins de 20 000 km par an (Executive) et 15 000 km par an (Luxury), sur une durée de 48 mois. En cas de kilométrages annuels plus élevés, le moteur diesel traditionnel reste généralement plus avantageux. Le segment Luxury offre un vaste choix de véhicules hybrides (plug-in) qui disposent souvent d’un TCO inférieur aux équivalents diesel, surtout en cas de kilométrages annuels allant jusqu'à 25 000 ou 30 000 km.

Executive (p. ex. : BMW Série 5, Lexus GS, Volvo XC60) :

 

Luxury (p. ex. : Audi A7, BMW Série 7, Tesla Model S)

Quelles sont les raisons de ce déplacement du point de basculement vers l’essence ?

  • Les moteurs essence sont moins chers à l’achat et à l’entretien.
  • La consommation de carburant s'est considérablement améliorée ces dernières années.
  • De nouvelles technologies pour les moteurs essence sont sans cesse mises au point.
  • En raison de l’intérêt croissant pour les voitures essence sur le marché, leurs valeurs résiduelles sont de plus en plus élevées.
  • Les prix des carburants diesel et essence se rapprochent de plus en plus et seront totalement harmonisés fin 2018.

Bien que la Belgique ait été un pays du diesel jusqu’il y a peu, nous vous conseillons de toujours comparer les alternatives disponibles telles que les variantes à l’essence et d'autres types de transmission. Elles sont non seulement plus respectueuses de l’environnement, mais elles peuvent aussi avoir un effet positif sur le TCO. Lors du calcul du TCO dans cette étude, nous nous sommes basés sur les prix actuels du carburant. Une fois que les prix du diesel et de l’essence seront complètement harmonisés, le point de basculement passera à 5000 km en faveur des voitures essence. En raison de la nouvelle fiscalité, le TCO des voitures VHR évoluera de manière négative dans de nombreux cas, mais restera plus favorable que la variante au diesel ou à l’essence.

À propos d’Alphabet

Alphabet est l’un des leaders du marché de la mobilité d’entreprise en Europe. Son rôle est de guider les entreprises dans la gestion économique et durable de leur flotte. Fondée en 1997 en tant que division de BMW Group, Alphabet a acquis une grande expérience en matière de gestion de flottes et de leasing opérationnel à l’échelle internationale. Son éventail de services couvre aussi bien le conseil que le financement. Pour répondre aux besoins spécifiques des sociétés, Alphabet développe des solutions de mobilité d’entreprise sur mesure.

Le portefeuille d’Alphabet se compose de plus de 650 000 véhicules de toutes marques dans 19 pays et la société compte, de ce fait, parmi les quatre principaux acteurs sur le marché. En Belgique, Alphabet gère actuellement plus que 50 000 véhicules et figure ainsi dans le top 3.

Grâce à son expertise et à sa technologie, Alphabet a une longueur d’avance dans le domaine des Advanced Mobility Solutions : AlphaElectric offre des solutions eMobility étendues aux entreprises. AlphaCity propose une stratégie de covoiturage d’entreprise avantageuse et AlphaFlex permet aux entreprises d’intégrer un budget de mobilité. Notre application AlphaGuide offre une mobilité illimitée à nos conducteurs.

Contact

Pour de plus amples informations, veuillez contacter Kirsten Major, Relations Presse, Alphabet Belgium, 03 459 59 74, kirsten.major@alphabet.be .

Suivez Alphabet sur
Hi, I am Alphie. How can I help you?