Passer au contenu principal

Dans la série « Comment garder la forme au volant»: quelques ajustements pour la santé de votre dos

In de reeks ‘De gezonde bestuurder’: aanpassingen voor de gezondheid van uw rug

Nous travaillons avec des entreprises, des Fleet Managers et des conducteurs depuis plus de vingt ans. Nous savons que les voitures que nous fournissons sont souvent plus qu’un moyen de transport : elles constituent une partie essentielle du travail et de la vie de nos clients. Pour nous assurer que les conducteurs se sentent au mieux dans leur « deuxième salon », nous vous proposons quelques conseils utiles dans notre série « Comment garder la forme au volant ». Dans la première partie, nous avons déjà partagé quelques conseils sur les temps de repos, l’hydratation et la santé en général. Dans cette deuxième partie, nous nous concentrons sur un des plus gros problèmes pour les personnes qui ont un métier sédentaire : la santé de votre dos.

Ajustement #1 : Trouvez le match parfait

Toutes les voitures ne conviennent pas à tous les conducteurs. Si vous êtes plus grand ou plus petit que la moyenne, une petite voiture ou un SUV, par exemple, n’est pas le meilleur choix. Choisissez une voiture adaptée à votre morphologie et soyez particulièrement attentif au siège du conducteur. Les effets à long terme de la position assise étant de plus en plus étudiés, l’industrie automobile attache toujours plus d’importance – en plus de la sécurité – à l’ergonomie des sièges de voiture.

Mais comment trouver le siège qui vous convient ? Tout d’abord, testez-le ! Vous sentez-vous à l’aise ? C’est un bon début. Mais, n’oubliez pas de vérifier également les options de réglage du siège du conducteur. Plus vous avez d’options, plus vous pouvez ajuster le siège à votre corps. Un bon siège doit présenter au moins les caractéristiques suivantes :

  • Une structure solide. Un siège trop souple n’offre pas assez de soutien. 
  • Une forme de dossier adaptée au dos pour soutenir l’ensemble du dos.
  • Un réglage de la hauteur et de l’inclinaison et une profondeur d’assise modulable.
  • Idéalement, un soutien lombaire ajustable sur quatre positions pour ajuster le siège au niveau du bas du dos.
  • Éventuellement des supports latéraux réglables.

Ajustement #2 : un bon départ est la moitié de la bataille

Quand vous aurez trouvé la bonne voiture (et le bon siège), il est important de l’ajuster à votre corps – et non l’inverse. Après les réglages, de nombreux nouveaux modèles de voiture enregistrent même électroniquement votre position de conduite préférée. Ce qui est particulièrement utile si vous partagez votre voiture avec d’autres conducteurs.

Voici comment ajuster correctement votre siège à votre corps :

    1. Réglez d’abord le dossier :

Mettez le dossier à la verticale et appuyez-vous complètement contre celui-ci. Idéalement, votre dos et vos épaules touchent l’ensemble du siège. De la sorte, il devrait y avoir encore un peu d’espace entre l’arrière des genoux et le bord du siège. Si ce n’est pas le cas, avancez le dossier.

    2. Réglez ensuite le siège horizontalement :

Mettez vos pieds sur les pédales. Si vous appuyez complètement votre dos contre le dossier, vos jambes doivent être légèrement fléchies – même lorsque vous enfoncez complètement les pédales. Il en va de même pour vos coudes lorsque vos deux mains sont sur le volant : les coudes légèrement pliés convient parfaitement. Si ce n’est pas le cas, avancez ou reculez le siège.

3. Ensuite, réglez le siège verticalement :

Si vous êtes assis trop bas, non seulement vous ne verrez pas la circulation, mais vous risquez également de fatiguer votre nuque. À titre indicatif : vos yeux doivent être à la même hauteur que le centre vertical du pare-brise.

4. Enfin, réglez l’appui-tête :

L’objectif premier de l’appuie-tête est de protéger votre tête et votre colonne vertébrale en cas d’accident. Veillez donc à ce que l’appuie-tête ne se trouve pas au niveau de votre nuque, mais bien derrière votre tête.

Ajustement #3 : Relax !

Comme expliqué dans la première partie de notre série : des pauses régulières sont essentielles quand on passe beaucoup de temps sur la route, non seulement pour vous reconcentrer, mais aussi pour soulager vos muscles.  La position figée au volant, combinée à l’effort fourni pour rester concentré, en demande beaucoup à votre corps. Il est donc recommandé de s’arrêter toutes les heures pour faire quelques étirements.

Voici quelques petits exercices que vous pouvez essayer. N’oubliez pas d’effectuer ces mouvements seulement lorsque vous êtes garé et que vous n’avez aucune douleur physique. Soyez prudent et arrêtez dès que vous ressentez une douleur.

  • Épaules :

Faites tourner lentement vos épaules vers l’avant : d’abord les deux en même temps, puis séparément, dans un sens et puis dans l’autre. Ramenez vos épaules contre vos oreilles et maintenez cette position pendant quelques secondes. Puis, laissez-les retomber.

  • Nuque :

Inclinez votre tête vers une épaule. En gardant votre bras tendu vers le sol, pliez votre main pour un étirement plus en profondeur. Maintenez la position pendant quelques secondes et changez ensuite de côté.

  • Bas du dos :

Asseyez-vous en position verticale, les deux pieds à plat, poussant fermement le sol. Contractez vos muscles fessiers et abdominaux. Après quelques secondes, relâchez vos muscles et recommencez.

  • Haut du dos et poitrine :

Mettez-vous contre un cadre de porte ou contre la voiture. Tendez votre bras et appuyez-vous contre la porte ou contre la voiture. Ensuite, retournez-vous et maintenez cette position pendant quelques secondes. Changez de côté et recommencez plusieurs fois.

  • Poignets :

Tendez un bras vers l’avant avec la paume de votre main vers le haut. Avec l’autre main, tirez vos doigts vers vous jusqu’à ce que vous sentiez un étirement. Maintenez la position pendant quelques secondes et changez ensuite de côté.

  • Jambes :

Stimulez la circulation sanguine dans vos jambes en faisant basculer votre poids de la pointe des pieds aux talons et inversement.

Grâce à ces conseils, votre dos et vous-même êtes préparés pour de longs trajets. Suivez cette série de blogs pour d’autres conseils pour garder la forme au volant. À bientôt et bonne route !

Hi, I am Alphie. How can I help you?