Passer au contenu principal

Bebat est en passe d’arriver à un parc automobile 100 % électrique

Bebat is goed op koers naar 100% elektrisch wagenpark

Bebat asbl collecte des piles et batteries usagées par le biais de 25 166 points de collecte et assure leur recyclage. Pionnier de l’économie circulaire, Bebat mise pleinement sur la mobilité durable. Le Managing Director Peter Coonen nous en dit plus.

Chez Bebat, toutes les voitures sont en train d’être remplacées par des modèles hybrides ou hybrides rechargeables. Un pas vers un parc automobile entièrement électrique. Comment Bebat aborde-t-elle le passage à la voiture électrique ?

Peter Coonen: « Nous allons commencer par nos voitures de société. Si une voiture a un certain âge, nous la remplaçons par un modèle hybride (rechargeable) ou électrique. Ce remplacement est en cours. Alphabet nous offre une possibilité de recharge à domicile, permet de suivre facilement la consommation et de la porter en compte. Ils ont commencé la révolution électrique il y a longtemps. Dans une deuxième vague, ce sera au tour des voitures de notre Field Team. C’est un peu plus ardu pour le moment. Ils se rendent dans des points de collecte répartis dans tout le pays et parcourent jusqu’à 300 km par jour. Les camionnettes électriques que l’on trouve aujourd'hui sur le marché n’ont pas encore une autonomie suffisante pour nos activités. »

L’autonomie des voitures électriques, un obstacle de taille ?

« L’autonomie et le nombre de bornes de recharge qui évolue trop lentement. Mais le mouvement de rattrapage est en cours, et je pense sincèrement qu’à relativement court terme, nous utiliserons également des camionnettes électriques. J’ai moi-même opté pour un modèle hybride rechargeable, car je n’avais pas encore assez confiance en un modèle entièrement électrique. Mais je le recharge plus souvent que ce que je pensais. Neuf jours sur dix, l’autonomie d’une voiture entièrement électrique suffirait. »

Bebat Alphabet

À part ça, que fait Bebat pour soutenir la mobilité durable ?

« Nous nous trouvons à côté de la gare de Tirlemont, et ce n’est pas un hasard. Ceux qui ne doivent pas prendre la route en journée viennent travailler en train. Nous avons posé une deuxième étape importante il y a quelques années. Bebat possède 25 000 points de collecte en Belgique pour piles et batteries usagées. Nous les avons progressivement équipés de capteurs. Ils transmettent chaque nuit le niveau de remplissage des bacs de collecte. Les camionnettes savent parfaitement quand se diriger vers quel lieu de collecte, tandis qu’auparavant, elles allaient également récupérer des bacs à moitié vides. Il y a quatre ans, nous procédions à 53 000 enlèvements par an, contre 23 000 maintenant. »

Que deviennent les batteries de voitures électriques ?

« La batterie d'une voiture hybride rechargeable pèse de 90 à 150 kilos, voire 300 pour une voiture entièrement électrique. Elle ne se jette pas au rebut dans un conteneur. Bebat a lancé un projet européen pour le recyclage de batteries de voitures. Par le biais de la plateforme Reneos, les producteurs automobiles de toute l’Europe peuvent organiser l’enlèvement de batteries, en vue de leur recyclage ou de leur réutilisation. Les batteries des voitures hybrides de première génération arrivent lentement en fin de vie. Nous en collectons de plus en plus chaque année. L’année prochaine, les batteries des nouvelles voitures électriques afficheront au total un poids supérieur à celui de toutes les autres piles et batteries (sauf celles au plomb) combinées. Nous sommes fiers de voir Bebat prendre les devants et anticiper cette évolution. »

À relativement court terme, nous voulons également utiliser des camionnettes Bebat électriques.

Hi, I am Alphie. How can I help you?