5x plus en sécurité sur le chemin de l’école

Comment vous assurer que votre enfant se rend à l’école en toute sécurité ? Voici nos conseils pratiques.

Les grandes vacances sont terminées. Le trafic routier est plus dense que jamais. À l’heure de pointe matinale, la vigilance est de mise pour les enfants qui se rendent à l’école en vélo ou pour les mamans et papas qui les y déposent en voiture. Ces règles de base de l’Institut Belge pour la Sécurité Routière (IBSR) sont bien utiles, non seulement aux abords de l’école, mais également sur le trajet qui y mène.

1. Respectez la zone 30

Rouler « un peu plus lentement » fait une grande différence. Le risque d’un accident mortel pour un piéton renversé par une voiture roulant à 30 km/h est très faible (entre 1 et 3 %). À 50 km/h, le risque est déjà beaucoup plus élevé (10 %). Sur une route sèche, une voiture roulant à 30 km/h a besoin d’environ 12 m pour s’arrêter complètement. À 50 km/h, la distance de freinage est plus que doublée (26 m) : une différence qui peut compter.

2. N’oubliez pas la ceinture

La route menant à l’école est peut-être courte et vous en connaissez sans doute tous les recoins, mais cela ne vous dispense pas d’attacher les ceintures de sécurité. C’est précisément entre le domicile et l’école que l’on omet souvent de boucler la ceinture des enfants. Sachez cependant qu’une collision à une vitesse de 50 km/h a le même impact qu’une chute de dix mètres, si votre enfant n’est pas attaché.

3. Montrez le bon exemple

Difficile de convaincre votre enfant d’attacher systématiquement sa ceinture de sécurité et d’être très attentif en traversant la rue si vous-même montrez l’exemple inverse en conduisant imprudemment. Les enfants ont une tendance bien naturelle à adopter le comportement de leurs parents. Conduisez donc toujours en ayant bien attaché votre ceinture.

4. Traversez au bon endroit

Un enfant traverse la rue en passant entre deux voitures stationnées : une situation très dangereuse. Il est impératif que vous appreniez à votre enfant comment traverser la rue en toute sécurité. Non seulement votre enfant doit voir le trafic arrivant vers lui, mais il doit également être vu par les autres usagers de la route. Regarder d’abord à gauche puis à droite et répéter ce mouvement de la tête avant de traverser : il s’agit de la méthode la plus sûre.

5. Garez-vous là où c’est autorisé

Il est interdit de garer sa voiture sur un passage pour piétons, mais également à moins de cinq mètres de ce dernier. Vous entravez en effet la visibilité des piétons et surtout celle des petits enfants. En cas d’accident dans une telle situation, vous pouvez voir votre responsabilité engagée. Si vous stationnez sur le passage pour piétons – même cinq minutes – les piétons courent un danger supplémentaire parce qu’ils doivent marcher sur la chaussée. Vous stationner de manière réglementaire et marcher quelques mètres ne nécessite pas de gros efforts.

Vous connaissez l’AlphaGuide ?

Vous connaissez l’AlphaGuide ?

Grâce à notre appli AlphaGuide, vous vous déplacez désormais aussi en vélo ou en transports en commun.

Le point sur les voitures autonomes

Le point sur les voitures autonomes

Dans quelques années, les voitures autonomes seront une réalité. Mais de quoi sont-elles déjà capables aujourd’hui ?

Pourquoi votre feed-back est important

Alphabet ne se contente pas de simplement vous demander un feed-back. Nous comptons bien exploiter ce dernier !